Vous êtes ici :

Deux départs à la retraite, deux carrières au sein de la Mairie de Puyoô !

C’était le 5 juillet 2019 : Chantal Bazin, agent technique au restaurant scolaire de Puyoô et Michele Goeytes-Bedat, secrétaire générale de la Mairie, étaient reçues par le Maire, Michel Labourdette, et son Conseil municipal, entourées des maires de Bellocq, Lahontan et Ramous, de l’équipe enseignante du RPI, du personnel municipal, des présidents des associations et de quelques uns de leurs proches, pour une réception fêtant leur départ à la retraite !

Michel Labourdette les accueille toutes les deux, sous le préau de la cour de l’école, fraîchement rénovée depuis la rentrée 2018. Il remercie également les enseignants et toute l’équipe pour cette année scolaire qui s’achève et évoque, à travers Chantal et Michelle, la fonction publique territoriale, « une fonction souvent décriée voire caricaturée » mais pourtant si nécessaire, avant de retracer la carrière de chacune au sein des services municipaux, une carrière longue qui leur a permis de vivre les évolutions techniques et de fonctionnement et la modernisation de la Mairie et de la commune.

Tout d’abord, Chantal, qui fête son anniversaire ce jour-là, a commencé sa carrière dans la restauration à Orthez puis dès 1984 à la charcuterie Dutilh à Puyoô, avant d’intégrer le restaurant scolaire comme agent technique, à la suite de Jeanine Chague, en 1992 où elle travaille alors avec Jeanine Rigal et Patricia Mata, avant de gravir les échelons jusqu’à atteindre la 1ère classe. Durant toutes ces années, Chantal a fait vivre et a vécu toutes les évolutions du restaurant municipal et sa modernisation. Chantal est aussi résolument puyolaise car bien qu’étant née à Artix, elle s’est impliquée dans la vie du village et de ses associations, notamment avec le CCAS, comme bénévole lors du repas annuel des anciens.

La carrière de Michele, que nous appelons Michou !, est maintenant relatée par le Maire, qui évoquera 25 ans de collaboration. Michou a débuté comme agent de bureau pour des permanences entre Bellocq et Ramous, en 1977 mais la carrière de Michou rejoint l’histoire de la commune de Puyoô, dont elle a vécu la fusion puis la dissociation : elle obtient en 1982 le poste de secrétaire générale de Mairie au sein de la fusion Ramous-Bellocq-Puyoô, puis à Puyoô suite à la dissociation des communes en 1984, où elle collabore avec Jean Domercq, prédécesseur de Michel Labourdette. Michou ne manquera d’ailleurs pas de rappeler ce moment de sa carrière avec celui qui lui « a appris le service public« . C’est à partir de 1995 qu’elle commence sa collaboration avec notre maire actuel. Il retrace alors la vie de Michou au sein de la commune, évoquant non seulement son travail mais aussi son implication dans la vie associative au sein de l’amicale Puyoô-Bellocq-Ramous, de l’APE, de la Chorale, de l’UARP et de la danse. Du travail de Michou, Michel salue l’efficacité, la discrétion et la grande loyauté d’une collaboratrice avec laquelle il a vécu « de très bons mandats » et avec laquelle il a participé « à l’essor de Puyoô« . Ce sentiment est partagé par Michou qui n’oubliera pas de rappeler également ses débuts avec Georges Domercq, Nicole Minvielle puis Jean Domercq et le « bon bout de chemin » réalisé avec les élus, notamment avec Carole Larrieu, Patrick Dufourcq et Jean-Claude Rivière, puis avec les enseignants et les présidents des associations, sans oublier le lien avec les autres communes et leurs secrétaires, puis avec Ghislaine Folin au secrétariat de la Mairie. Elle évoque aussi ses dernières semaines avec Laure Sainte-Cluque, qui prend maintenant sa suite.

Souhaitant une belle retraite à Chantal et Michou, que sont également venus féliciter les collègues, Michel Labourdette accueille Sandra Chabry qui remplacera Chantal puis Laure Sainte-Cluque avec laquelle sa collaboration commence !

Pour l’article de La République :